Appel au secours pour les enfants d’Haïti

Depuis des années, Haïti passe d’une crise à l’autre. Mais la situation a rarement été si grave que maintenant : il n’y a pas de gouvernement légitime, pas de justice et une police incapable de faire face à la violence dans les rues …


Les émeutes permanentes causées par des bandes rivales aggravent la faim et la misère à Port-au-Prince, la capitale d’Haïti – notamment pour un million de personnes parmi les plus pauvres. Et maintenant le choléra a fait à nouveau son apparition.

Nous faisons ce que nous pouvons pour aider les familles et protéger les enfants.

Haïti: un pays en piteux état et dans une grande détresse!

Des gangs contrôlent actuellement plus de la moitié de la capitale haïtienne. La population vit dans la peur et dans des conditions inimaginables. Il arrive continuellement que des avions, des bateaux et des camions soient kidnappés. Nombre de personnes sont kidnappées ou meurent sous les balles. Des arbres et des pneus, mais des cadavres aussi brûlent dans les rues. Les vivres et l’eau potable sont encore moins disponibles que d’habitude. Les premières victimes du choléra sont à déplorer. Une nouvelle épidémie menace maintenant de coûter la vie à des milliers de personnes.

Protéger nos enfants dans cet état d’urgence et aider les plus pauvres parmi les pauvres, requiert notre engagement infatigable.

Cette petite fille se trouve au service des urgences de notre hôpital pédiatrique Saint Damien.

« Est-ce que mon papa viendra me chercher pour Noël ? « 

Alex, âgé de presque huit ans, est aussi une victime de la pauvreté et du désespoir dans son pays. Sa mère est morte. Son père l’amena à notre hôpital pédiatrique Saint Damien et ne revint plus jamais …

Dans notre hôpital pédiatrique Saint Damien, nous soignons gratuitement les enfants des plus pauvres, car une aide médicale est hors de portée pour eux. 224 lits au total, y compris 18 au service des urgences, 10 aux soins intensifs et 9 dans l’unité des enfants cancéreux, sont à disposition.

Il y a là aussi la « chambre des poissons » où vivent des enfants handicapés ou malades qui ont été abandonnés par leurs parents. C‘est là qu’Alex a emménagé au bout de quelques semaines. Le pauvre garçon pense que son papa viendra le chercher pour Noël, mais il ne viendra pas. Alex a été abandonné et fait partie maintenant de notre famille.

Veuillez aider maintenant les enfants dans le besoin en Haïti !

Avec 30 francs svous
assurez à des enfants
de la nourriture et de l’eau potable.

Avec 60 francs vous
garantissez à un enfant
malade des soins
médicaux.

Avec 150 francs vous nous
aidez à prendre en charge à long terme des enfants abandonnés et malades
comme Alex.

Tremblement de terre en Haiti

Un fort tremblement de terre secoue le sud-ouest du pays

Le samedi 14 août 2021, une nouvelle catastrophe naturelle dévastatrice a frappé le peuple d’Haïti. Un tremblement de terre d’une magnitude de 7,2 a secoué principalement le sud-ouest d’Haïti et a causé d’importants dégâts.

Selon la défense civile, le tremblement de terre a détruit près de 53 000 maisons et en a endommagé 77 000 autres.

La catastrophe a fait jusqu’à présent environ 2 000 morts. Au moins 12 000 personnes ont été blessées et d’autres sont toujours portées disparues. Selon l’Unicef, 1,2 million de personnes ont été touchées par la catastrophe.

Un bébé blessé soigné par NPFS
Un bébé blessé reçoit des soins de NPFS

Les installations de NPFS n’ont pas été endommagées et les enfants sont en sécurité

Nous sommes soulagés d’annoncer que les installations de NPFS, y compris les foyers, l’hôpital et les programmes spéciaux, n’ont pas été endommagés. Les enfants et le personnel sont en sécurité et reçoivent des soins psychologiques intensifs. St Damien se prépare à recevoir des blessés de la zone du tremblement de terre.

Destruction dans le sud-ouest d’Haïti

Dans les zones touchées, la dévastation est grande – hôpitaux, écoles, églises et maisons ont été détruits. Les villes et les zones rurales ont été gravement touchées. Les efforts pour sauver les survivants sont toujours en cours.

Les hôpitaux manquent de place et d’équipement pour soigner les nombreux blessés. Il y a également un manque de personnel médical , de biens de consommation et de médicaments les plus élémentaires. La situation dans les hôpitaux était déjà inadéquate auparavant. Aujourd’hui, les capacités sont complètement épuisées.

La crainte de nouveaux tremblements de terre est grande. La population souffre de l’incertitude et demande l’aide internationale.

L’équipe médicale de NPFS déjà sur place

Une équipe médicale qui s’est rendue sur le terrain dans cette région a immédiatement contacté les hôpitaux environnants samedi pour leur proposer son aide. L’équipe fournit actuellement des soins médicaux d’urgence et un soutien à l’hôpital de Saint-Louis du Sud (Les Cayes), où les besoins d’assistance sont les plus importants. Ils y soignent des personnes gravement blessées depuis samedi.

Soutien aux régions éloignées

Nos Petits Frères et Soeurs (NPFS) Haiti a été en contact avec le personnel médical qui s’occupe des blessés dans les zones isolées et fournit une assistance médicale essentielle.

Fournitures médicales pour les victimes du tremblement de terre
Fournitures médicales pour les victimes du tremblement de terre

50 lits à l’hôpital Saint-Luc pour les blessés

L’hôpital Saint-Luc, un projet de notre organisation sœur, a réservé 50 lits pour les premiers blessés graves qui sont transportés par avion depuis Les Cayes et Jérémie. Les hôpitaux leur fourniront gratuitement des scanners et des radiographies.

Un toit pour 250 familles

Après les premières inspections, nous avons constaté que des abris sont nécessaires de toute urgence, surtout maintenant que les tempêtes tropicales atteignent Haïti.

L’objectif principal de NPFS est de fournir une aide d’urgence aux populations rurales qui ont reçu peu d’aide internationale. Notre objectif initial est de fournir un soutien direct à 250 familles dans le besoin.

Conditions difficiles d’acheminement de l’aide

Les conditions d’acheminement de l’aide ne pouvaient guère être plus difficiles : manque de fournitures, routes endommagées, contrôle de certaines zones par des bandes armées, difficultés à coordonner l’aide internationale, manque de personnel qualifié et violations permanentes des droits de l’homme des enfants.

Comment vous et NPFS pouvez aider les personnes dans le besoin

Avec 34 ans d’expérience à aider les enfants et les familles les plus vulnérables d’Haïti, souvent dans des circonstances incroyablement difficiles, NPFS sait comment répondre le plus efficacement possible aux crises humanitaires. Comme nous l’avons fait après le tremblement de terre de 2010, NPFS travaillera avec notre partenaire, la Fondation St-Luc en Haïti, pour soutenir les enfants et les familles dans le besoin.

NPH aide avec

– des  soins médicaux

– des kits d’urgence pour la nourriture, l’eau et l’hygiène

– un soutien psychologique, notamment pour les enfants affectés

– la reconstruction