Une grande famille

Le village des enfants Casa San Andrés de NPH Guatemala se trouve dans le décor époustouflant du volcan Fuego, à 1’500 mètres au-dessus du niveau de la mer.

Le village se trouve à environ une heure de route de Guatemala-City. Les bâtiments en briques rouges forment un beau contraste avec le paysage somptueux et pittoresque. La Casa San Andrés a été fondée en 1996 à proximité de Parramos et accueille aujourd’hui plus de 200 enfants.

Formation scolaire également pour les enfants du voisinage

Depuis l’an 2000, les enfants pauvres du voisinage peuvent profiter des installations éducatives du village d’enfants. Le programme a connu un grand succès et aujourd’hui, 150 filles et garçons externes fréquentent le jardin d’enfants Montessori, l’école primaire et l’école secondaire de NPH. Dans l’enseignement secondaire, des cours professionnels sont proposés dans les ateliers d’apprentissage et les élèves ont accès à une bibliothèque et à une salle informatique.

Eine Schülerin bei NPH Guatemala löst ein Puzzle
Chaque enfant a droit à l’éducation – nos voisins aussi

Les enfants handicapés sont accueillis à bras ouverts

Le village des enfants comprend un bâtiment administratif, un dispensaire, une église, des maisons pour les employés et les bénévoles, une cuisine, un réfectoire et une maison pour les enfants handicapés. Les 20 filles et garçons souffrent de différentes maladies et de troubles neurologiques. Ils bénéficient d’une prise en charge 24 heures sur 24 et de thérapies individuelles. Grâce à des thérapeutes formés, NPH peut offrir ce traitement sur mesure, ce qui est souvent presque unique dans les régions pauvres d’Amérique du Sud.

Des soins médicaux pour tous

Dans la clinique située sur le site de NPH, des traitements sont dispensés quotidiennement. Outre les enfants et les adolescents qui vivent chez NPH, les personnes vulnérables du voisinage profitent également des avantages de cette offre gratuite.

Les enfants prennent des responsabilités

Dans la ferme du village des enfants de NPH au Guatemala, les enfants et les adolescents aident à s’occuper des animaux et à cultiver des légumes. Salades, tomates, pommes de terre, betteraves rouges, oignons et bien d’autres légumes contribuent à mettre des aliments sains et frais dans l’assiette des enfants et à nous permettre de produire des denrées de manière durable et indépendante.

Kinder beim Pflanzen von Avocados
En plantant 82 avocatiers.

L’équipe

NPH Guatemala est dirigé par Orlando Ramos, avec plus de 140 collaborateurs engagés. Orlando est originaire du Honduras, mais après de nombreuses années, il a adopté le Guatemala comme sa patrie. Il nous a rejoints quelques mois seulement après l’ouverture de NPH Guatemala.

Les bénévoles, partie intégrante de NPH

Parmi les personnes qui s’occupent des enfants, il y a aussi des enseignants qui peuvent donner des cours de rattrapage aux enfants et les aider à faire leurs devoirs. Les bénévoles qui travaillent dans les villages d’enfants NPH constituent un soutien important. Beaucoup d’entre eux sont des thérapeutes formés qui peuvent aider les enfants souffrant de déficits cognitifs ou moteurs.

Protection des enfants

Chez NPH, les enfants passent avant tout, et donc leur droit à être protégés contre l’exploitation et les abus. La protection des enfants est la base de la prise en charge familiale des enfants au sein de la famille NPH.

En savoir plus sur notre engagement pour la protection des enfants.