Un environnement familial pour les enfants vulnérables

Depuis 1985, les activités de NPH Honduras sont coordonnées et dirigées depuis le cœur de l’organisation, le Rancho Santa Fe. Le rancho est une vaste zone forestière avec des maisons individuelles, située à 36 kilomètres au nord de la capitale Tegucigalpa.

Nos programmes

Grâce à une large combinaison de programmes dans les domaines de la garde d’enfants, du soutien aux familles, de l’éducation, des soins de santé, de l’alimentation saine et plus encore, NPH Honduras offre de meilleures perspectives aux enfants vulnérables.

Nous menons également des programmes de renforcement des familles et de réintégration des enfants dans leurs familles, ainsi que des programmes d’autonomisation des filles.

En collaboration avec le HCR et le gouvernement hondurien, NPH Honduras offre un foyer de transition aux enfants potentiellement éligibles pour le programme de soins alternatifs. Le repérage de la famille des enfants est coordonné à partir de là.

Le centre familial

NPH estime que la réintégration des enfants dans leur famille est particulièrement importante, à condition que cela ne mette pas en danger la sécurité des enfants.

Malheureusement, dans certains cas, il n’y a pas d’autre alternative que de proposer aux enfants une prise en charge temporaire à domicile au Rancho. Plus de 300 enfants et adolescents appellent cette « oasis » située au centre du pays leur maison, loin des dangers et des défis de la capitale, Tegucigalpa.

Lachendes Mädchen auf dem Rancho
Deux enfants profitent de leur temps libre chez NPH Honduras.

Parmi ces plus de 300 enfants, certains ont besoin d’un traitement spécial. Dans les maisons Casa Santa Maria Reyna (filles), Casa San Andres, Casa Emmanuel (garçons plus âgés) et Casa San Juan de la Salle (garçons plus jeunes) vivent au total 48 pequeños handicapés, dont la famille NPH s’occupe.

Une centaine d’autres jeunes étudient et vivent dans la capitale avec le soutien de NPH.

Une nourriture nourrissante en provenance directe du rancho

La ferme abrite des vaches laitières et des cochons. Le fromage est produit sur place, tout comme les tortillas et le pain. En plus de la ferme, il y a aussi une serre, des jardins potagers et des vergers qui fournissent aux enfants des repas équilibrés et nourrissants.

Prendre soin des plus âgés

La Casa Eva, une oasis de retraite pour les personnes âgées dont personne ne s’occupait avant qu’elles ne rejoignent NPH, est unique en son genre au sein de la famille NPH Honduras. Ces « abuelos » adorés sont impliqués dans les activités du rancho et donnent un bel équilibre à la famille qui s’agrandit.

Zwei ältere Bewohnerinnen in Casa Eva
« Abuelita » Lucrecia fait bien attention en jouant au bingo

Soutenir le voisinage

Trois autres composantes importantes de la famille NPH Honduras se trouvent dans la capitale :

  •     Notre Casa de Los Ángeles offre des soins 24 heures sur 24 à 15 enfants handicapés.
  • Le centre de jour Pasos Pequeñitos aide les mères et les pères célibataires en situation difficile en s’occupant de leurs enfants.
  • La Casa Esperanza, un centre situé à Catacamas, est là pour les enfants en situation d’urgence qui attendent d’être réintégrés dans leur famille.

Des soins médicaux pour le voisinage

Dans le centre chirurgical ouvert en 2009, de nombreux médecins du monde entier effectuent chaque année bénévolement plusieurs milliers d’examens et d’opérations. En plus de ce centre, NPH Honduras gère deux autres établissements de santé, l’un pour soigner les enfants du rancho tombés malades et l’autre spécifiquement pour le voisinage. Au total, près de 10 000 personnes reçoivent ainsi des soins médicaux chaque année.

Les enfants du voisinage qui vont à l’école au Rancho reçoivent, outre un contrôle médical régulier, une nourriture saine.

Soutien au sein de la famille naturelle

Le programme NPH OneFamily a pour but de soutenir les enfants réintégrés dans leur famille biologique et de garantir leur bien-être. Actuellement, 47 enfants sont soutenus par NPH Honduras dans le cadre de ce programme. Avant la réintégration, différents facteurs indispensables aux meilleurs intérêts de l’enfant sont examinés afin de maintenir la qualité de vie des enfants à un niveau élevé.

L’équipe

NPH Honduras est dirigé par Stephen O’Mahony, avec plus de 290 membres du staff qui le soutiennent. Originaire d’Irlande, il a rejoint NPH en tant que bénévole et a trouvé dans notre travail inspiration et sens. Il a continué à travailler à différents postes de direction avant de prendre la responsabilité de NPH Honduras.

Les bénévoles, partie intégrante de NPH

Parmi les personnes qui s’occupent des enfants, il y a aussi des enseignants qui peuvent donner des cours de rattrapage aux enfants et les aider à faire leurs devoirs. Les bénévoles qui travaillent dans les villages d’enfants NPH constituent un soutien important. Beaucoup d’entre eux sont des thérapeutes formés qui peuvent aider les enfants souffrant de déficits cognitifs ou moteurs.

Protection des enfants

Chez NPH, les enfants passent avant tout, et donc leur droit à être protégés contre l’exploitation et les abus. La protection des enfants est la base de la prise en charge familiale des enfants au sein de la famille NPH.

En savoir plus sur notre engagement pour la protection des enfants.